Article extrait de la voix du Nord du 8 novembre 2017

Cette retraitée de l’ Éducation nationale , Comtoise depuis 1981, voulait s’impliquer dans la vie communale. Malheureusement, elle ne pensait arriver à ce poste de maire aussi vite . En 2008, déjà, elle s’était engagée en suppléant Jean- Michel Dessailly, conseiller général du canton d’Aubigny. En 2014, elle a choisi de travailler avec Roland Guillemant, maire, en tant qu’adjointe aux finances. Une fonction prenante. «  Déjà à l’époque , j’étais en mairie tous les jours. Mais je découvre et j’apprends tous les jours.  »

Quand il a fallu désigner un maire au sein de l’ équipe municipale, elle a «  émis le désir et il n’y a pas eu d’ autres candidatures que la mienne.  » Deux nouveaux conseillers sont venus remplir les rangs, Guillaume Ducrocq et Dominique Degorre.

Comme son prédécesseur, Joëlle Alleman rêve de voir l’école changer de visage avant la fin du mandat. Les bâtiments ont bientôt un siècle et même s’ils sont sains, ils ne sont plus adaptés. Des architectes se penchent actuellement sur la question. «  On espère finaliser le projet pour 2018.  » Et engager les travaux dans la foulée. L’ objectif est de rénover les classes et intégrer la cantine et la garderie à l’ ensemble. Aujourd’hui , les élèves demi-pensionnaires déjeunent dans la salle des mariages de l’autre côté de la rue. À l’ avenir , l’entrée se fera rue du Moulin pour des raisons de sécurité .

L’ancienne gestionnaire d’établissement scolaire sait qu’elle est à la tête d’une commune aux nombreux atouts . Chaque année, deux à trois maisons neuves se construisent, «  et on a encore de la marge  », avoue-t-elle. La Comté est bâtie sur 663 ha et compte aujourd’hui plus de 900 habitants. Le village est aussi connu pour son industrie puisqu’y est installé Beugin industrie, sa cascade , son moulin, son spot de parapente , sa ferme pédagogique… Autant d’ éléments que l’équipe municipale souhaite mettre encore plus en valeur . Grâce à un site internet réactivé notamment, même si «  la commune est en zone d’ ombre  », précise Joëlle Alleman qui espère voir sa commune reliée à la fibre.

Désormais, pour faire parler d’elle, la municipalité pourra compter sur un événement ponctuel dont la première édition est programmée en 2018. En effet, un trail et une fête devraient être organisés en juin : «  Le secteur s’y prête vraiment. Ça sera l’événement comtois de l’année  » auquel le maire espère voir tous les habitants participer.